La pratique du travail social en santé mentale

Apprendre, comprendre, s'engager

Livre numérique

La pratique du travail social en santé mentale
  • Éditeur québécois

La pratique du travail social en santé mentale s’est transformée et dépasse maintenant les frontières des organisations rattachées exclusivement à ce domaine. Les travailleurs sociaux sont quotidiennement en situation d’intervention auprès de personnes ayant des troubles mentaux, diagnostiqués ou non, et dont la gravité varie.

Aujourd’hui, cette pratique se déploie principalement dans la communauté, à proximité des personnes atteintes et des familles qui les soutiennent. Elle allie différentes méthodes d’intervention et s’appuie sur des approches variées, avec comme ancrage transversal la perspective du rétablissement. La complexité et la richesse de cette discipline proviennent des multiples aspects devant être considérés dans un contexte d’intervention, soit la personne et ses vulnérabilités, de même que les environnements familiaux, groupaux, communautaires et collectifs, et leurs interactions.

Cet ouvrage, qui s’adresse tant aux étudiants qu’aux intervenants des milieux institutionnels et communautaires, vise à fournir des repères pour bien apprendre, comprendre et s’engager dans ce champ d’action du travail social désormais multiforme.

Christiane Bergeron-Leclerc est travailleuse sociale et professeure au Département des sciences humaines et sociales de l’Université du Québec à Chicoutimi. Ses recherches portent sur les processus et les pratiques d’inclusion sociale et de rétablissement des personnes ayant des troubles mentaux.

Marie-Hélène Morin est travailleuse sociale et professeure au Département de psychosociologie et travail social de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Ses activités de recherche et de formation
portent sur l’intervention familiale et les proches aidants dans le domaine de la santé mentale.

Bernadette Dallaire est professeure titulaire à l’École de travail social et de criminologie de l’Université Laval. Elle combine des expertises en santé mentale et en gérontologie, et a étudié l’approche du
rétablissement en santé mentale, de même que les interventions psychosociales et médicales auprès des jeunes en difficulté.

Cécile Cormier est travailleuse sociale spécialisée en santé mentale et professeure au Département de psychosociologie et travail social de l’UQAR. Elle est aussi responsable de la formation pratique
du campus de Lévis et membre du Collectif de recherche participative sur la pauvreté en milieu rural.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Collection Problèmes sociaux et interventions sociales 4
Crédits 8
Remerciements 9
Table des matières 11
Liste des encadrés 19
Liste des figures 21
Liste des tableaux 23
Liste des sigles 25
Introduction. La complexité, la diversité et la spécificité du travail social dans le champ de la santé mentale 27
La pertinence de l’ouvrage pour le travail social 29
Le positionnement de l’ouvrage 30
La description de l’ouvrage 31
Partie 1. Le travail social dans le champ de la santé mentale: 35
Chapitre 1. L’exercice du travail social dans le champ de la santé mentale: repères historiques, politiques et pratiques 37
Chapitre 2. Le poids des mots dans le domaine de la santé mentale: des repères pour une pratique réflexive en travail social 59
Chapitre 3. Le rétablissement en santé mentale: représentations, compétences et stratégies d’intervention à privilégier 87
Chapitre 4. Au cœur des compétences de contextualisation: la prise en compte des déterminants sociaux de la santé et de la maladie mentales 107
Partie 2. La pratique du travail social dans le champ de la santé mentale 131
Chapitre 5. Le processus d’intervention et les défis associés 133
Chapitre 6. Points de repère pour l’intervention en fonction des manifestations possibles des troubles mentaux 157
Chapitre 7. L’intervention familiale dans la pratique du travail social en santé mentale 187
Chapitre 8. L’intervention auprès des communautés: vers des milieux de vie favorables à la santé mentale 213
Partie 3. Les particularités de l’intervention sociale dans le champ de la santé mentale 235
Chapitre 9. Les aspects éthiques, déontologiques et légaux de l’intervention sociale en santé mentale: illustration des notions essentielles par un dialogue 237
Chapitre 10. Conjuguer les expertises afin d’optimiser la collaboration interprofessionnelle 273
Chapire 11. « Qui veut voyager loin ménage sa monture » ou l’importance de prendre soin de soi pour prendre soin des autres 297
Conclusion. Les enjeux contemporains de la pratique du travail social dans le champ de la santé mentale 325
L’influence du néolibéralisme dans la gestion publique et dans la société 326
L’influence du cadre législatif sur la pratique du travail social en santé mentale 327
L’influence d’une identité professionnelle en construction 328
L’intégration des méthodes d’intervention comme posture cohérente pour favoriser le rétablissement 330
La collaboration interprofessionnelle et l’interdisciplinarité 331
Bibliographie 333
Notices biographiques 365
Dans la meme collection 373
Quatrième de couverture 380