Alberto Giacometti

« Tout l’art du passé, de toutes les époques, de toutes les civilisations, surgit devant moi, tout est simultané comme si l’espace prenait la place du temps. »
Alberto Giacometti n’est pas seulement un artiste majeur du XXe siècle : il est aussi l’une de ses personnalités les plus originales. Fruit de recherches nouvelles, cet ouvrage nous introduit dans l’intimité d’un artiste hanté par son œuvre, toujours poussé en avant par une exigence sans concession.
Après une jeunesse passée dans l’atelier de son père en Suisse, puis dans celui du sculpteur Antoine Bourdelle à Paris, le jeune artiste s’affranchit de ses premiers mentors en se tournant vers le cubisme, puis le surréalisme. Malgré la reconnaissance quasi-instantanée de son travail et l’amitié admirative d’André Breton, il se détourne rapidement des objets surréalistes qui l’ont rendu célèbre, pour s’engager dans une échappée solitaire qui le mènera à la marge des courants dominants. Ami des plus grands artistes et intellectuels, il trace son sillon personnel dans l’intimité solitaire de son mythique atelier de Montparnasse. Profondément attaché à la représentation humaine, influencé par les arts archaïques et non occidentaux, il s’éloigne d’une représentation naturaliste, pour adopter une vision synthétique et parfois hallucinée de la figure, chargée d’une puissance mystérieuse.
Catherine Grenier nous livre le destin et le parcours singulier d’Alberto Giacometti, de sa vie et de son œuvre, dans une biographie à lire comme un roman.

Table des matières

Table des matières
Alberto Giacometti 1
Chapitre XIII. Le Palais à 4 heures du matin 1
Remerciements 7
Introduction 9
Chapitre premier. Enfance 13
Chapitre II. Devenir artiste 25
Chapitre III. La mort en direct 33
Chapitre IV. Installation à Paris 37
Chapitre V. La vie d’artiste 45
Chapitre VI. Rue Hippolyte-Maindron 55
Chapitre VII. Entre cubisme et surréalisme 63
Chapitre VIII. Des rencontres déterminantes 69
Chapitre IX. Une nouvelle phase 79
Chapitre X. L’adhésion au surréalisme 85
Chapitre XI. Érotisme et violence 95
Chapitre XII. Objets et décors 111
Chapitre XIV. La mort du père 125
Chapitre XV. La rupture 135
Chapitre XVI. Retour au modèle 141
Chapitre XVII. L’accident, puis la guerre 153
Chapitre XVIII. Un grandiose acharnement 169
Chapitre XIX. L’homme qui marche 177
Chapitre XX. La mort de T. 185
Chapitre XXI. Le temps des changements 191
Chapitre XXII. L’homme qui chavire 197
Chapitre XXIII. Travail sans relâche 205
Chapitre XXIV. À nouveau, le doute 213
Chapitre XXV. Le temps du succès 223
Chapitre XXVI. Yanaihara 231
Chapitre XXVII. Une amitié particulière 241
Chapitre XXVIII. Giacometti peintre 249
Chapitre XXIX. Caroline 259
Chapitre XXX. Chase Manhattan Plaza 265
Chapitre XXXI. Biennale de Venise 275
Chapitre XXXII. L’ombre de la mort 283
Chapitre XXXIII. Consécration 291
Chapitre XXXIV. Derniers mois 297
Notes 303
Index 339
Note de l’éditeur 346
Table 347