La peine de Sophie-Fourire

Livre numérique

La peine de Sophie-Fourire
  • Éditeur québécois

La maman de Sophie la surnommait Sophie-Fourire, parce qu’elles riaient toujours en trompette et en accordéon ensemble, surtout quand elles faisaient des grimaces devant le miroir. Lorsque sa maman s’en va pour toujours à cause d’un accident, Sophie n’arrive plus à retrouver son joli rire, même si son papa et ses amies veulent bien l’aider à le récupérer. Finalement, ce n’était peut-être pas le rire qui était perdu, mais quelque chose d’autre, un autre sentiment qu’il fallait laisser sortir pour que le rire puisse réapparaître…