Écriture et vie de société
  • Éditeur québécois

Femme des Lumières, Louise d’Épinay est surtout connue pour sa correspondance avec le diplomate napolitain Ferdinando Galiani, de même que pour un long roman autobiographique et Les conver­sations d’Émilie, un dialogue mère-fille traitant d’éducation. On sait moins qu’elle a été, pendant trente ans, la collaboratrice pro­lifique de la Correspondance littéraire, l’un des plus importants périodiques clandestins de la deuxième moitié du xviii e siècle. L’analyse des pièces de cette « femme d’esprit » ayant circulé dans les feuilles manuscrites de Grimm et de Meister donne à voir l’aura de la féminité dans la presse littéraire de l’Ancien Régime et la représentation de la relation ayant pris forme entre des rédac­teurs parisiens et leurs lecteurs princiers, tenus au secret et dont le nombre n’a jamais excédé la douzaine d’abonnés.

Ce livre, le premier à proposer une critique approfondie des écrits journalistiques et épistolaires de madame d’Épinay, offre une réflexion sur les pratiques d’écriture et les pratiques de socia­bilité d’une femme de lettres et de son proche entourage, sur leur influence réciproque, mais aussi sur l’imaginaire du monde et du milieu philosophique qui fascinait l’Europe de l’époque.

Table des matières

Table des matières
Écriture et vie de société 1
Introduction 9
Louise d’Épinay, femme de lettres des Lumières 10
Écriture & vie de société: quelques notions 19
Les correspondances littéraires de Louise d’Épinay 26
Abréviations et modernisation 29
Chapitre I 31
Louise d’Épinay et la Correspondance littéraire 31
Une communauté princière et philosophique 32
Mme*** 44
Galanterie et mondanité 91
Chapitre II 91
Un héritage littéraire et mondain: la galanterie 92
Représentations galantes 98
La critique du monde 112
La distinction 123
Chapitre III 123
L’élitisme de la Correspondance littéraire 124
La femme de mérite et le public: les critiques de spectacle 131
Connivence et raillerie: les critiques d’ouvrage 137
Chapitre IV 159
Dialogues fictifs et conversations 159
Dialogues, spectacle et divertissement 160
Le monde du spectacle 169
Le spectacle du monde 183
Textes dialogiques et dialogues textuels 201
Louise d’Épinay et Ferdinando Galiani 215
Sociabilité épistolaire 215
Chapitre V 215
Correspondance et vie de société 216
La distinction du «petit comité» 238
«Une correspondance gaie de folies philosophiques» 259
Conclusion 285
Louise d’Épinay et la Correspondance littéraire 295
Annexes 295
Composition des entrées 297
Annexe I 300
Textes et articles attribués à Louise d’Épinay entre 1756 et 1783 300
Annexe II 313
Lettres et vers adressés à Louise d’Épinay entre 1755 et 1783 313
Oeuvres et ouvrages des XVIIe et XVIIIe siècles 321
Sources manuscrites 321
Bibliographie 321
Articles et ouvrages critiques (XIXe-XXIie siècle) 323
Remerciements 332