Montesquieu

"Tout m’intéresse, tout m’étonne."

Une inlassable curiosité, le goût du paradoxe et de la surprise, de la moquerie parfois, le souci de saisir "le tout ensemble" sans jamais négliger la nuance, la certitude que la philosophie – gage de liberté – doit être utile à l’humanité, ont donné à la vie de Montesquieu (1689-1755) l’élan d’un continuel renouvellement. S’écartant de la voie toute tracée qui s’offrait à lui, celle d’un notable respecté, il a fait scandale avec des Lettres persanes, choqué les prudes avec le licencieux Temple de Gnide, ébranlé les fondements de l’histoire avec ses Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, fondé les démocraties modernes avec L’Esprit des lois. Mais surtout, en faisant entendre la raison du cœur, il a ouvert un autre chemin : celui des Lumières.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Titre 5
Copyright 6
L'auteur 7
Introduction 9
Monsieur de Labrède 19
De Labrède à Secondat de Montesquieu 52
De Secondat à Montesquieu 77
L'envol 109
L'Europe pour horizon 154
Nouveau départ 187
« Un travail de vingt années » 221
La marche à la gloire 249
Dernier combat 283
Annexes 291
Repères chronologiques 293
Références bibliographiques 296
Notes 300
Remerciements 335
Table des matières 337
Présentation 338
Achevé de numériser 338