Dans le sillage des Patriotes, 1838
  • Éditeur québécois

Un vent de rébellion souffle sur le Haut et le Bas-Canada en 1837. Les aspirations des Patriotes seront durement réprimées par l'armée britannique. C'est dans ce contexte que John George Lambton, comte de Durham, est nommé Gouverneur général et y est envoyé en 1838 pour faire rapport sur la situation de la colonie. Il est accompagné de son épouse, Louisa Elizabeth Grey.
Lady Durham tient un journal certes pour rendre compte du quotidien, de ses impressions de voyage et de la vie mondaine qu'ils mèneront, mais surtout pour porter un soutien moral à son époux, alors plongé dans une tourmente politique à Londres. Elle y fait preuve de sollicitude pour la santé et le confort de son mari, alors que la maladie dont il souffre s'aggrave jusqu'à son décès en 1840.
Dans l'entourage de lord Durham se trouve son secrétaire particulier, Edward Ellice ainsi que son épouse Katherine Jane. Alors dans la jeune vingtaine, elle consigne avec beaucoup d'humour et une plume vivante ses observations quotidiennes, en plus de dessiner et de peindre de magnifiques aquarelles. Les événements les rattraperont lorsqu'elle sera faite prisonnière par les Patriotes lors des derniers soulèvements à Beauharnois, point culminant de son récit.
Deux journaux, deux intentions, deux points de vue sur cette page déterminante de notre histoire.

Table des matières

Table des matières
Dans le sillage des Patriotes, 1838 1
La mission de Durham à travers le journal de deux femmes, Jane Balfour et Louisa Grey 7
Journal de lady Durham 13
Introduction 14
Journal de Jane Ellice 71
Introduction 72
Le voyage 76
Québec 95
Montréal 115
Beauharnois 119
Tour de la seigneurie 135
Tournée américaine 161
Beauharnois – Visite à Québec 199
Rébellion 219
Le retour 244
Index 264