Uashat
  • Éditeur québécois

Étudiant d’origine modeste, sans le sou, Florent Moisan a accepté une offre de stage parmi les Indiens de Uashat, tout près de Sept-Îles. Il s’y retrouve un jour d’avril 1954, avec le mandat de dresser un tableau des familles de la Réserve. Il s’attend à un été studieux et paisible qui convient à sa nature fragile et timide. Mais dès son arrivée, c’est le choc. Quel étrange milieu ! Qui sont donc ces gens ? Ils ne ressemblent en rien aux « Sauvages » dont on lui a parlé à la petite école, et encore moins aux Blancs qui viennent peupler la ville industrielle voisine alors en plein essor. Chaque porte que Florent réussit à ouvrir dévoile une réalité insoupçonnée, déroutante. Alors qu’il se voyait en observateur détaché, il devient malgré lui un acteur important et maladroit dans un enchaînement d’épisodes qu’il comprend mal. Rien ne se déroule comme il l’avait prévu. À travers le regard attentif et innocent de Florent, Gérard Bouchard met en scène dans ce roman la rencontre tragique de deux sociétés. Celle du Québec des années 1950, aux prises avec des tensions qui l’obligeront à se réinventer. Et celle de Uashat, menacée de disparition, animée elle aussi par une sourde révolte, mais qui, celle-là, n’aura rien de tranquille.