Jules-A. Brillant

Bâtisseur d'empires

Livre numérique

Jules-A. Brillant
  • Éditeur québécois

«Mesdames et messieurs, nous sommes en présence d'un bâtisseur de royaumes. Au temps de Louis XIV, Monsieur Brillant aurait été un intendant Talon.» C'est par ces mots que le recteur de l'Université de Montréal, Irenée Lussier, amorce son discours le 29 mai 1959 avant de remettre à Jules-André Brillant un deuxième doctorat honorifique de cet établissement. Précurseur des Paul Desmarais, Jean-Louis Lévesque ou Pierre Péladeau, Jules-A. Brillant fonde, dans les années 1920, deux grandes entreprises, la Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent et Québec-Téléphone, jetant ainsi les bases d'un véritable empire industriel et financier diversifié dans plusieurs secteurs: services publics, journaux, radio, télévision, entreprises de construction, transport maritime et ferroviaire. Cet homme né au sein d'une famille pauvre dans la Matapédia va réussir le tour de force de convaincre des financiers de Chicago, de Philadelphie et de New York d'investir dans ses projets. Jules-A. Brillant fut aussi président de la Banque provinciale du Canada et conseiller législatif à Québec de 1942 à 1968. Voici l'histoire d'un humble commis de banque qui s'est hissé au rang des grands bâtisseurs du Québec moderne.

Détenteur d'un doctorat en histoire de l'Université Concordia, Paul Larocque a enseigné de 1970 à 2003 à l'Université du Québec à Rimouski. Il est l'auteur ou le coauteur de plusieurs ouvrages en histoire. Il a codirigé avec Pierre Collins et Jean Larrivée l'édition de la Revue d'histoire du Bas-Saint-Laurent, aujourd'hui la revue L'Estuaire, pendant une vingtaine d'années.

Richard Saindon, bachelier en histoire de l'Université du Québec à Rimouski, a mené pendant 36 ans une carrière de journaliste à la radio et à la télévision de Radio-Canada au Bas-Saint-Laurent. Il est l'auteur de Chronique du Bas-Saint-Laurent (Septentrion, 2017). Il a également écrit ou coécrit quatre autres livres portant sur l'histoire de Rimouski et du Bas-Saint-Laurent.

Table des matières

Table des matières
JULES-A. BRILLANT. Bâtisseur d’empires 1
Introduction 9
CHAPITRE 1 • Rendez-vous avec le destin 13
Les modestes origines 15
Enfance à Saint-Octave 17
Premiers contacts avec les anglophones 20
Études, premiers emplois et maladie 21
CHAPITRE 2 • L’apprentissage du pouvoir (1910-1919) 27
Controverse autour d’un aqueduc 33
Prise de contrôle 37
CHAPITRE 3 • Un frère héroïque 39
Un monument né dans la controverse 45
CHAPITRE 4 • Le temps des fondations (1920-1929) 49
La vie à Rimouski 50
Le deuil d’un autre frère 52
Les noces 53
L’achat du Progrès du Golfe 59
La politique 63
Fondation et premières années de la Compagnie de Pouvoir 64
Un projet complexe et coûteux 68
Le barrage et l’usine 76
Un problème de rentabilité 82
Impasse, tutelle et expansion 88
La fondation de Québec-Téléphone 94
Catastrophe 95
Le fisc s’invite 99