Adieu Oran

Le commissaire Kémal Fadil revient à l’occasion d’une enquête sur des assassinats dans la communauté chinoise liés à une histoire de travail d’enfants. Dans ce roman, Ahmed Tiab renoue avec Oran et passe en revue les difficultés d'une société en prise avec une réalité qui la dépasse, et un pays qui n’en finit pas de glisser son histoire sous le tapis, remettant sans cesse à des lendemains incertains l’examen de sa conscience collective.

Ahmed Tiab vit en France depuis 1990. Il est notamment l’auteur, chez le même éditeur, d’une trilogie se déroulant dans sa ville natale, Oran.

« Un auteur qu’il est grand temps de découvrir. » Action-suspense

« Ahmed Tiab, absolument à lire ! » Jean-Pierre Barrel, libraire, France Culture