Hymne à l'amoune

Récits de voyage

Livre numérique

Hymne à l'amoune
  • Éditeur québécois

Résumé
Le chant explose, navigue les territoires et les corps. Le poème hurle l’amour, casse les digues, roule d’écho en écho. «Je n’ai pas grand conseil à donner. J’aime aimer, de toutes mes forces. »

Extrait
Ô ma belle ma rapaillée
Ma forte au bois givré
Ma cascadeuse ma rieuse
Je pense à toi dans ma cabane Je pense à toi dans ma nuit
Je t’écris des mots d’amoune Parce que t’écrire c’est t’embrasser Et quand je te reverrai
Le plus doux des soirs
J’aurai des iris dans la voix
Et un pieu dans le cœur

Extrait du prologue
Hymne à l’amoune s’est écrit en l’espace de sept ou huit années, petit à petit, au fil de plusieurs soirées de performance poétique ou de slam. J’ai songé composer ces textes spécialement pour déplacer de l’air, lorsque je voulais que la matière poétique swingue plus. Ce sont mes états d’âme concernant la femme, et plusieurs femmes de ma vie : des amies, des amoureuses qui m’ont donné la principale impulsion à ces écrivages.

L’auteur
Poète, nomade, voyageur et vagabond, Jean Désy vit autour de Québec, il reste toujours en partance pour les îles, les toundras et les taïgas.

« J’écris pour rester au diapason d’un monde avec lequel je me sens fréquemment en harmonie. »