Shit fuck cunt
  • Éditeur québécois

Et tu te mets à lancer des mots dans la conversation et tu es incapable de te concentrer sur le propos et le sujet alors les mots déboulent et tu dis des trucs cons des trucs ringards des trucs de nullité pourquoi oui pourquoi parce que parce que tu penses sans cesse à cette foutue question comment être moi-même comment on fait déjà et ce n’est pas comme si tu avais des doutes sur qui tu es mais c’est qu’il te rend tellement gaga que tu oublies que tu te fourres et t’es comme t’étais à ton premier crush conne et insipide et tu beurres tes phrases de compléments et tu fais du vent et tu fais avec ce que t’as.

Ce court texte de Vickie Gendreau, écrit en 2010, fait entendre le déchirement d’une femme de vingt ans entre un désir dévorant et la colère de ne pas s’appartenir tout entière – dans sa pensée, sa puissance, sa parole.