L'accompagnement en fin de vie

Nouveau regard sur les soins palliatifs

L'accompagnement en fin de vie
  • Éditeur québécois

La vie et la mort se côtoient tout au long de l’existence humaine. Notre quête de sens ne s’achève jamais. L’être humain ne cesse d’apprendre et de s’adapter tout au long de sa vie.
La retraite et le grand âge induisent un processus de gains et de pertes qui aboutira inexorablement à un rétrécissement de l’environnement physique, social et personnel.
Selon le contexte, la société et ses institutions de santé perçoivent le vieillissement comme une dégradation de la valeur de la personne. Cette façon de penser influence les citoyens et les professionnels de la santé.
Chaque matin, l’être humain entre dans sa vie avec un soi vivant, en transformation, pour s’adapter quotidiennement à de nouvelles réalités. Le réel apprentissage consiste à vivre chaque jour avec la conscience de soi, l’amour et la compassion, à se libérer de l’emprise de la peur, de la culpabilité de vivre.
La fin de la vie? Un temps pour enfin naître à soi. Avec Valois Robichaud, demandons-nous quand nous cesserons de moraliser, d’infantiliser, de materner les personnes en fin de vie, et de faire de même avec celles qui ont la responsabilité des soins dits palliatifs.
Pouvons-nous donner à la personne sa dernière chance de vivre dans la dignité en agissant selon ses besoins et sa réalité spirituelle? Ces questions nous concernent tous et toutes, n’est-ce-pas?

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Page légale 7
Remerciements 8
Prologue 10
1. Regard sur mon enfance 16
Quelle a été mon enfance? 23
Valoir quelque chose et compter pour quelqu'un 28
Somme toute, on ne peut pas quitter son enfance 30
2. La retraite, un passage pour «retraiter» sa vie 32
Comment garder fonctionnels le corps et l'esprit? 40
La créativité au service du système immunitaire 41
À la retraite, un idéal est possible! 42
Jung, le mitan de la vie et la rencontre de soi 44
«Ne me parlez pas de la mort!» 48
Robert Butler 1963 – la réminiscence, une rétrospection 49
L'avancée en âge et la résurgence des conflits familiaux 50
La dépression 53
Rencontre avec Anselm Grün – la crise et l'occasion 56
3. La solitude et la personne en fin de vie 60
L'individu sur l'échelle des âges 63
La solitude, la cause d'idées délirantes 64
Ce n'est pas drôle de vieillir! 66
4. L'éthique et les besoins psychiques en fin de vie 68
Une personne demande au médecin d'en finir 71
5. En fin de vie, le silence devient parole 78
Le mur du temps 82
Être attentif au silence et à ses significations 84
Accueillir certaines paroles difficiles à entendre 87
6. L'accompagnement en fin de vie: une relation de qualité 88
7. L'enseignement d'Elisabeth Kübler-Ross 124
Le déni professionnel 125
Toujours dérangé 126
L'homme et ses émotions 126
L'aide médicale à mourir 127
Comprendre le langage de celui qui va mourir 129
Celui qui peut envisager la mort peut vraiment vivre 130
La dose de calmants 131
Conclusion 136
Table des matières 138
Bibliographie 140
Quatrième de couverture 162