Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850

Livre numérique

Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850
  • Éditeur québécois

Depuis l'époque du régime seigneurial jusqu'à l'élaboration du Plan Nord, pouvoir et territoire ont toujours été intimement liés. Comment le pouvoir s'exerce-t-il sur le territoire et, inversement, comment le territoire influence-t-il de façon déterminante le pouvoir? Alors que cette relation bidirectionnelle a parfois été explicitement ou implicitement évoquée dans certains travaux d'historiens, de géographes, de politologues et de sociologues, elle n'a étonnamment jamais fait l'objet d'une réflexion plus globale et synthétique dans le contexte québécois. En réunissant des chercheurs aux horizons multiples, tout en ancrant l'analyse dans une perspective résolument historique, ce collectif entend poser les premiers jalons venant combler cette lacune.

Harold Bérubé est professeur agrégé au Département d'histoire de l'Université de Sherbrooke et membre du réseau VRM et du Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal. Ses recherches actuelles sont consacrées à la façon dont est pensée et gouvernée la ville au Québec au XXe siècle.

Stéphane Savard est professeur d'histoire à l'Université du Québec à Montréal et membre régulier du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ). Il se spécialise en histoire politique du Québec/Canada depuis la Deuxième Guerre mondiale, plus particulièrement en histoire de la culture politique québécoise.

Table des matières

Table des matières
Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850 1
INTRODUCTION • Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850 : acteurs, enjeux et processus 9
PARTIE 1 • La spatialisation du pouvoir 23
Propriétés et propriétaires seigneuriaux dans l’est du Québec entre 1854 et le milieu du XXe siècle: le cheminement comparé de l’île d’Anticosti et de Rivière-du-Loup [Benoît Grenier et Michel Morissette] 25
Gouverner Montréal, gouverner les Montréalais : taxation de l’eau et qualification électorale, 1860-1920 [Michèle Dagenais] 61
S’approprier les outils, s’approprier le territoire : des cultures politiques locales en mutation (1855-1939) [Harold Bérubé] 90
Crise, État et territoires : les programmes de colonisation et la consolidation du pouvoir politique sur le territoire abitibien, 1923-1939 [Jean-Philippe Bernard] 125
La planification de l’urbanisation ou le Montréal en devenir des premiers urbanistes professionnels [Frédéric Mercure-Jolette] 161
PARTIE 2 • L’instrumentalisation du territoire 197
Villes moyennes et régions dans le Québec d’avant la Révolution ­tranquille : quelques hypothèses [Pierre Lanthier] 199
Quand la connaissance détruit ­l’illusion : la réappropriation ­symbolique du territoire comme nouvelle forme de pouvoir, 1920-1930 [Maude Flamand-Hubert et Nathalie Lewis] 224
Le BAEQ, la légende et l’esprit du développement régional québécois [Dominique Morin] 265
Concilier l’exploitation ­hydroélectrique et la protection du territoire : le cas de la Direction de l’environnement d’Hydro-Québec, 1970-1980 [Stéphane Savard] 310
Lier temps et espaces: défi de connaissances des sciences du territoire. Le cas de l’énergie éolienne dans l’est du Québec [Marie-José Fortin] 349
Présentation des auteurs 382
Table des matières 387