Petit traité de résilience locale
  • Éditeur québécois

Réchauffement climatique, dégradation accélérée de l’environnement et raréfaction des ressources qui maintiennent notre civilisation en vie : trois bouleversements qui vont s’intensifier et s’accompagner de profonds changements sociétaux. Il devient urgent de s’y préparer en développant notre résilience, cette capacité des êtres et des systèmes socioécologiques à absorber les chocs et à se transformer. Mot d’ordre du mouvement des villes en Transition, synonyme de mobilisation pour les uns et de résignation pour les autres, la résilience s’adresse à la fois aux individus, aux collectivités et aux élu.e.s locaux qui sont en première ligne pour maintenir les fondamentaux de notre société : santé, alimentation, transport, gestion des ressources vitales, énergie, habitat.

Loin de prôner le repli sur soi, les stratégies de résilience encouragent le partage, la coopération, l’autonomie créatrice et l’imagination de tous les protagonistes locaux. Ce Petit traité de résilience locale nous offre une boussole qui pourrait s’avérer bien utile pour traverser ce siècle sans chavirer.

Table des matières

Table des matières
Petit traité de résilience locale 1
Crédits 6
INTRODUCTION 9
À lire en cas d’urgence 9
La grande descente énergétique 11
Vers un monde post-carbone 13
Vous avez dit résilience ? 14
La résilience pour changer le monde 16
I. UNE RÉSILIENCE COMMUNE dans UN MONDE MORCELÉ 19
Les six symboles de la résilience 21
Les visages de la résilience 23
Un concept difficilement saisissable par la science classique 27
La résilience commune 30
II. UNE RÉSILIENCE GLOBALE POUR FAIRE FACE À LA GRANDE ACCÉLÉRATION 33
L’urgence de se préparer 35
Simplifier nos modes de vie : entre grande requalification et low-tech 37
Vivre en ville dans un climat modifié : se préparer aux pénuries 43
Revoir la conception des infrastructures 50
III. UNE RÉSILIENCE LOCALE POUR RETROUVER LA CAPACITÉ D’AGIR 57
Designs de résilience territoriale 59
Vers des biorégions urbaines et rurales 61
Des paysages permaculturels 62
Descente énergétique locale et créative 64
« Faire sa demeure » plutôt que « se loger » 68
Régies énergétiques 75
IV. une résilience INTÉRIEURE pour ne pas s’effondrer 79
Plonger dans l’ombre 79
Comment vivre avec l’horizon d’un effondrement ? 82
Accueillir les émotions 84
Entamer un processus de deuil 86
Cultiver un for intérieur et retrouver le sens du sacré 88
Aller de l’avant, rebondir 91
Conclusion 95
Anticiper, se préparer au pire pour mieux l’éviter 95
Le grand débranchement pour se reconnecter 96
La politique de la résilience 97
NOTES 99