De la nécessité du grec et du latin

Logique et génie

Livre numérique

De la nécessité du grec et du latin

Fluctuat nec mergitur… Au lendemain des attentats de Paris, en novembre 2015, la devise de la capitale a fait le tour du monde, reprenant soudain une nouvelle vie. Qui eût imaginé il y a peu encore qu’une locution latine pourrait fédérer si fortement ? Car on les croyait bien morts – le grec ancien et le latin –, oubliant quelle intimité nous avions avec ces langues… Sans la moindre nostalgie, De la nécessité du grec et du latin rappelle de façon légère et vive cette belle complicité, soulignant combien ces deux langues contribuent depuis toujours à nourrir la vitalité du français, modelant jusqu’à notre façon de penser.

Pourquoi dit-on que le grec et le latin sont des langues « mortes » ? Où est le plaisir à les apprendre ? Est-ce qu’ils sont vraiment importants pour l’orthographe et le sens des mots ? Est-ce que les oublier, c’est oublier nos origines ? Ont-ils un avenir ?