Carmilla

Carmilla, publié en 1871, est le plus célèbre roman de l'écrivain irlandais Joseph Sheridan Le Fanu.

L'œuvre est d'ailleurs l'un des romans gothiques et vampiriques les plus célèbres du genre tant les atmosphères y sont puissantes et mystérieuses. Laura, candide à souhait, incarne la parfaite héroïne gothique. Carmilla, quant à elle, personnage énigmatique et dangereux, incarne la sensualité et présente l'homosexualité féminine sous un jour nouveau, sombre, venimeux et exalté.

Carmilla est un livre important dans la culture vampirique. À ce titre, il peut être considéré comme une œuvre majeure de la littérature fantastique du xixe siècle, romantique et macabre. Fait non négligeable, c'est un compatriote de Joseph Sheridan Le Fanu, Bram Stoker, qui reconnaîtra plus tard la dette qu'il a envers celui-ci lors de la parution, en 1899, du roman qui allait immortaliser son nom, Dracula.