Contes de Vendredi
  • Éditeur québécois

Sur l’île de Vendredi, dans la forêt non loin de la Cité, les animaux vivent en paix et dans l’harmonie. Le hibou Caféine, Grand Sage de la forêt, veille sur chacun. Mais le voilà inquiet. Depuis quelque temps, rien n’est plus pareil. Un danger les guette tous, il le sent. L’arrivée soudaine de Biaou, chat siamois en provenance de la Cité, confirme son pressentiment. Citadins et Vendredisiens font l’objet d’une menace. Laquelle ?

Pour parer au péril imminent, Caféine, Biaou, Yoyo le poisson-poire (espèce rarissime), Étincelle le ver luisant, Zoé la fourmi et Vincent (porcelet et artiste peintre de génie – du moins, le croit-il) se mettent en route vers le Bureau. Il semble que là soit la source des hostilités.

Pour s’y rendre, ils doivent traverser le Plat Pays, terre inhospitalière, peuplée d’étonnantes créatures. Au cours de leur périple, ils découvriront que l’amitié a mille visages, que le pouvoir n’est pas un but en soi et que mille lueurs d’espoir peuvent jaillir des flammes les plus destructrices…