Un été sur le Richelieu

Livre numérique

Un été sur le Richelieu
  • Éditeur québécois

« - Tes histoires de trésor et d'épave, c'est bon pour les films de série B. Franchement ne nous prends pas pour des poires. Tu essaies de te rendre intéressante, un point c'est tout.
- Mais puisque je vous le dis. Pourquoi je vous conterais des histoires? Et puis, je n'ai pas parlé de trésor. J'ai parlé d'épave seulement.
- Ouais…
- Puisque vous n'avez pas du tout l'air ni l'envie de me croire, Salut ! conclut sèchement Nathalie.
Laurent et Benoît restent là décontenancés.
Laurent regarde son ami, hésite, puis crie de toutes ses forces.
- NATHALIE ! NATHALIE ! ATTENDS-NOUS, ON ARRIVE! »

« Je pense que la cabane est le lieu le plus sûr (…)
Derrière eux, un bruissement de feuilles, et ce n'est pas le vent qui joue dans les arbres. Des bruits de pas feutrés. De l'ombre sur les bosquets. »