Un cadavre au dessert

Livre numérique

Un cadavre au dessert
  • Éditeur québécois

« – Inspecteur, on a besoin de vous dans les cuisines.
– Non pas maintenant, je mange en délicieuse compagnie.
– Mais c’est important, relance Armstrong qui pédale dans la choucroute. J’insiste. »

« – Alors ces m’sieur-dame ont fait leur choix ? Madame…
– Alors, radis, radis, go, je suis affamée ! Alors, je vais prendre ceci comme entrée, ceci comme deuxième entrée, ceci et ceci. Pour le dessert, je vais y penser encore.
– Bien, c’est tout naturel. Excellent choix d’ailleurs. Et pour Monsieur, ce sera ?
– Pour ma part, je vais prendre cela, cela et cela. J’aimerais ce dernier cela plutôt médium saignant. Et à la fin, je choisis toujours la même chose, c’est immanquable, je vais prendre la sortie. Pour le vin, je vais choisir votre Château Machin. »

Compléments