L'Art de ponctuer
  • Éditeur québécois

Quand on sait que la ponctuation n'est que rarement enseignée – ou alors si superficiellement que c'en est un peu désolant –, et que la plupart des écrivains admettent sans difficulté qu'ils sont loin de maîtriser cet aspect pourtant important de leur langue, on comprend qu'un ouvrage comme L'art de ponctuer ait su s’imposer comme un indispensable dans le paysage des outils de référence.

Ayant l’avantage d’être adaptée à l'importante réforme de l'enseignement de la grammaire implantée au secondaire par le ministère de l'Éducation du Québec, cette troisième édition au contenu revu et corrigé se démarque également par l'efficacité des exemples et par un index exhaustif facilitant le repérage des notions abordées.

Outil de référence par excellence, cet ouvrage se penche rigoureusement sur tous les signes de ponctuation :
– la virgule;
– le tiret;
– le point;
– le point d'interrogation;
– le point-virgule;
– le point d'exclamation;
– les points de suspension;
– les crochets;
– le deux-points;
– la barre oblique;
– les guillemets;
– les parenthèses;
– l'astérisque.

Table des matières

Table des matières
Page couverture 1
Du même auteur 4
Données de catalogage 6
Table des matières 7
Dédicace 19
Préface 21
Remerciements 23
Avant-propos 25
Entrée en matière / 1 - L’acte de parole 27
2 - Le thème et le foyer d’information 28
3 - Les espaces sécable, insécable et fine 30
Chapitre 1 — La virgule / 4 - Entre sujet et prédicat 31
5 - Avant un verbe à sujets juxtaposés / 6 - Entre de courtes phrases 32
7 - Entre des groupes de même rôle / 8 - À l’intérieur d’une énumération verticale 33
9 - À la fin d’une énumération verticale / 10 - Entre verbe et complément du verbe 34
11 - Après un complément indirect en début de phrase 35
12 - Avec un modificateur du groupe verbal 36
13 - Avec comme, ainsi que, autant que…, entre deux sujets 37
14 - Avant et, ou, ni (entre deux groupes de même rôle) 38
15 - Avant et, ou, ni (entre deux phrases) 39
16 - Avant et et ou (pour marquer une opposition) / 17 - Avec ou (pour donner une équivalence, une traduction) 40
18 - Avec deux et, deux ou, deux ni 41
19 - Avec trois et, trois ou, trois ni / 20 - Avec soit… soit 42
21 - Avec tantôt… tantôt 44
22 - Avec moitié… moitié ou à moitié..., à moitié / 23 - Avec plus… plus, moins…meilleur, tel… tel… / 24 - Avec et ce 45
25 - Avec etc. / 26 - Avant mais 46
27 - Avec non… mais, non pas… mais, non seulement… mais 47
28 - Après mais 48
29 - Avant car 49
30 - Après or 50
31 - Avant voire / 32 - Avant c’est-à-dire (que), autrement dit, à savoir (que)… / 33 - Après c’est pourquoi 51
34 - Après donc, puis, ensuite, sinon, autrement… 52
35 - Avant sauf, hormis, excepté 53
36 - Avec par exemple, entre autres 54
37 - Avec un adverbe organisateur 55
38 - Avec un adverbe modalisateur 56
39 - Que suivi d’un adverbe organisateur ou modalisateur commençant par une voyelle 57
40 - Avec un adverbe d’acte de parole / 41 - Avec un adverbe de point de vue 58
42 - Avec une incidente 59
43 - Avec une incise 60
44 - Avec une apostrophe / 45 - Avec un juron / 46 - Avec un impératif employé seul 61
47 - Après vois-tu, sais-tu, comprends-tu, n’est-ce pas… / 48 - Avant quoi / 49 - Avec une interjection 62
50 - Entre les onomatopées qui rendent le rire 63
51 - Avec un mot répété pour marquer le haut degré / 52 - Après seul en début de phrase 64
53 - Avec je soussigné / 54 - Avec un groupe nominal complément du nom 65
55 - M. DUBOIS, trésorier. — / 56 - Avec un groupe adjectival complément du nom 66
57 - Avec une relative 67
58 - Avec une participiale dont le sujet n’est pas exprimé (participe passé) 68
59 - Avec une participiale dont le sujet n’est pas exprimé (participe présent) 69
60 - Avec une participiale dont le sujet est exprimé 70
61 - Avec une participiale au gérondif 71
62 - Avec la mise en évidence par détachement 72
63 - Avec la mise en évidence d’un changement de thème 74
64 - Après un complément de phrase en début de phrase 75
65 - Avant un complément de phrase en fin de phrase 77
66 - Avec un complément de phrase au coeur de la phrase 78
67 - Après et, mais, car, que, suivis d’un complément de phrase 79
68 - Avant quand, parce que, pour que, sans que… 81
69 - Avant tandis que, alors que, pendant que… 82
70 - J’étais jeune, que j’étais déjà triste 83
71 - Avec puisque, attendu que, vu que, comme… 84
72 - Avec bien que, quoique, encore que, malgré que… 85
73 - Avant même si / 74 - Avant le si d’une subordonnée hypothétique 87
75 - Aboyait-il, que je tremblais. — Tu rirais, que je rougirais. 89
76 - Avec si… que, tant… que, tellement que, si bien que… 90
77 - Avec moins… que, aussi… que, plus… que… 91
78 - Avec des questions coup sur coup / 79 - Pour faciliter la lecture 92
80 - MARIANNE, ravie. — / 81 - Entre la mention du lieu et celle de la date 93
82 - Après une brève formule de salutation / 83 - Dans une adresse postale 94
84 - Après les points de suspension, d’interrogation ou d’exclamation des titres / 85 - Entre un titre et le nom de l’auteur / 86 - Dans une notice bibliographique 95
87 - Dans une référence donnée selon la méthode auteur-date 96
88 - Dans un classement alphabétique / 89 - Avant les décimales 97
90 - Entre les différentes parties d’une somme / 91 - Règle typographique 98
Chapitre 2 — Le point / 92 - À la fin de la phrase de type déclaratif ou impératif 99
93 - Avant le complément d’un verbe / 94 - Entre des groupes de même rôle / 95 - Avant et, mais, car... 100
96 - À la fin d’une dédicace / 97 - À la fin d’un slogan, d’une consigne, d’une inscription / 98 - À la fin du titre d’une oeuvre 101
99 - À la fin du titre d’un article de journal 102
100 - Dans une date donnée tout en chiffres / 101 - Avec une référenceselon la méthode auteur-date 103
102 - Dans une notice bibliographique / 103 - Dans le numérotage d’une note en bas de page 104
104 - Après Remarque, Note, la mention d’une date... 105
105 - Dans une énumération verticale / 106 - Le point abréviatif 106
107 - Le point abréviatif et les symboles 107
109 - Le point abréviatif en fin d’énoncé: cas particuliers 107
110 - Le point abréviatif et les sigles / 111 - Le point abréviatif et le souci de discrétion / 112 - Règle typographique 109
Chapitre 3 — Le point-virgule / 113 - Entre des énoncés pareillement structurés 111
114 - Entre des énoncés logiquement associés / 115 - Entre des groupes de même rôle 112
116 - Quand un point serait trop fort et une virgule trop faible / 117 - Entre les éléments d’une énumération 113
118 - À la fin d’une énumération verticale 114
119 - Pour donner plus d’une référence selon la méthode auteur-date / 120 - Dans une notice bibliographique / 121 - Dans une note de référence (cité dans, cité par) 115
122 - Dans une note de référence(plusieurs références) / 123 - Après le point-virgule: minuscule ou majuscule? 116
124 - Règle typographique 117
Chapitre 4 — Les points de suspension / 125 - À la fin d’une énumération ou d’un énoncé inachevés / 126 - À la fin d’un incipit 119
127 - Au lieu de etc. / 128 - Pour atténuer certaines vulgarités / 129 - Hubert T… 120
130 - Mme X…, M. Z… / 131 - […] / 132 - Pour rendre une réflexion, un sentiment, un état 121
133 - Pour rendre l’hésitation d’un personnage / 134 - Pour rendre le mutisme d’un personnage / 135 - Entre deux alinéas 122
136 - Au début d’un alinéa / 137 - Avant un nouvel énoncé 123
138 - Pour mettre en relief le ou les mots qui suivent / 139 - Pour rendre une légère interrogation / 140 - Pour marquer l’interruption du discours, puis sa reprise / 141 - Après un point abréviatif 124
142 - Les points de suite / 143 - Pour indiquer qu’il faut tourner une page 125
144 - Règle typographique 126
Chapitre 5 — Le deux-points / 145 - Pour annoncer un élément clé, un exemple, une explication… / 146 - Avant les paroles rapportées d’un discours direct 127
147 - Avant les répliques d’un dialogue de théâtre ou de cinéma / 148 - Dans le système du discours rapporté libre 128
149 - Avant ou après une énumération 129
150 - Avant une énumération verticale 130
151 - Pour indiquer un lien de cause à effet, ou d’effet à cause / 152 - La répétition du deux-points / 153 - Après un point d’interrogation ou d’exclamation 131
154 - Entre heures et minutes, entre minutes et secondes / 155 - Pour indiquer l’échelle au bas d’une carte 132
156 - Dans une notice bibliographique 133
157 - Après le deux-points: minuscule ou majuscule? 134
158 - Règle typographique 135
Chapitre 6 — Les guillemets / 159 - Avec les paroles rapportées d’un discours direct 137
160 - Avec une épigraphe / 161 - Avec une incise au coeur des paroles rapportées 138
162 - Au début et à la fin d’un dialogue / 163 - Ponctuation avant et après le guillemet fermant 139
164 - Du deuxième au dernier alinéa d’une citation 141
165 - Les guillemets à l’intérieur des guillemets 142
166 - Quand on cite un texte étranger / 167 - Avec une citation longue 143
168 - Avec les vers cités 144
169 - Avec un îlot textuel / 170 - Avec une lettre de l’alphabet 145
171 - Avec un mot cité en tant que mot 146
172 - Avec une phrase citée en tant que phrase 147
173 - Avec le sens d’un mot cité en tant que mot / 174 - Avec une expression ou un terme empruntés à un jargon 148
175 - Avec un mot étranger / 176 - Pour donner la traduction d’un mot étranger 149
177 - Avec un mot que l’on déforme, que l’on invente / 178 - Avec un néologisme 150
179 - Avec un mot du langage populaire ou familier / 180 - Avec un mot employé ironiquement / 181 - Avec une enseigne ou le nom d’une société 151
182 - Avec une marque de commerce 152
183 - Avec le nom d’un journal, d’une revue, d’un magazine… 153
184 - Avec le titre d’une oeuvre 154
185 - Dans une notice bibliographique 155
186 - Avec un surnom 156
187 - Après l’apostrophe marquant l’élision / 188 - Le guillemet fermant pour marquer la répétition 157
189 - Règle typographique: le guillemet ouvrant / 190 - Règle typographique: le guillemet fermant / 191 - Règle typographique: les guillemets anglais et apostrophes simples 158
Chapitre 7 — Les parenthèses / 192 - Pour isoler une information accessoire / 193 - Dans l’écriture des diplômes et grades universitaires 161
194 - Dans une adresse postale 162
195 - Pour donner la traduction française d’un mot, d’une courte phrase / 196 - Dans les documents à portée juridique ou financière / 197 - (sic) 163
198 - (C’est nous qui soulignons.) / 199 - (Note du traducteur.) 164
200 - (Suite à la page X.) / 201 - La parenthèse d’alternative 165
202 - Point d’interrogation ou d’exclamation entre parenthèses / 203 - Une parenthèse dans une parenthèse 166
204 - Une parenthèse après une parenthèse / 205 - La ponctuation à l’intérieur de la parenthèse 167
206 - La ponctuation à l’extérieur de la parenthèse 168
207 - Une phrase entière entre parenthèses / 208 - Pour donner une indication de jeu 169
209 - Dans un procès-verbal, un compte rendu... / 210 - Un grain de sel de l’auteur au coeur d’une réplique 170
211 - Pour donner la référence abrégée d’une citation / 212 - Pour donner une référence selon la méthode auteur-date 171
213 - Dans une notice bibliographique (titre d’une collection) 172
214 - Dans une notice bibliographique (jour, semaine, mois, saison, année de parution) 173
215 - Dans une notice bibliographique (date de consultation) 174
216 - Dans une notice bibliographique (Gouvernement du, de la, de l’) / 217 - Dans une notice bibliographique (direction scientifique) 175
218 - La parenthèse fermante dans une énumération verticale 176
219 - Claude Pilon (Monsieur) / 220 - p. j. (2) 177
221 - Règle typographique: la parenthèse ouvrante / 222 - Règle typographique: la parenthèse fermante 178
Chapitre 8 — Le tiret / 223 - Les tirets comme parenthèses 179
224 - À l’intérieur d’une parenthèse / 225 - Pour séparer deux éléments / 226 - Pour marquer une pause / 227 - Après une virgule, un point-virgule, un point… 180
228 - Avant les répliques d’un dialogue 181
229 - Avant les répliques d’un dialogue de théâtre ou de cinéma 182
230 - Avant les éléments d’une énumération verticale / 231 - Pour marquer les subdivisions d’une entrée d’index 183
232 - Après P.-S., Remarque, N. B. … / 233 - Après Fig. 1 184
234 - Tout au début d’une dépêche d’agence / 235 - Dans un communiqué 185
236 - Dans un toponyme surcomposé / 237 - Entre deux dates ou deux heures 186
238 - Pour marquer la nullité / 239 - Règle typographique / Chapitre 9 — Le point d’interrogation 187
240 - À la fin de la phrase de type interrogatif 189
241 - À la fin de la phrase de type déclaratif / 242 - À la fin de la phrase de type impératif 190
243 - À la fin de l’hypothétique qui est une incitation à agir / 244 - Avec des questions coup sur coup 191
245 - Pour exprimer un doute ou marquer l’ellipse d’une question / 246 - Double ou triple / 247 - Employé seul 192
248 - Couplé au point d’exclamation / 249 - Avant le guillemet fermant, ou après? / 250 - Règle typographique 193
Chapitre 10 — Le point d’exclamation / 251 - À la fin de la phrase de type exclamatif / 252 - À la fin de la phrase de type déclaratif ou impératif 195
253 - À la fin de la phrase de type interrogatif / 254 - Après une interjection en début d’énoncé 196
255 - Après une interjection ailleurs qu’en début d’énoncé 197
256 - Pour exprimer une émotion passagère / 257 - Pour rendre l’ironie / 258 - Double ou triple / 259 - Employé seul 198
260 - Couplé au point d’interrogation / 261 - Avant le guillemet fermant, ou après? 199
262 - Règle typographique 200
Chapitre 11 — Les crochets / 263 - Pour signaler certaines particularités d’un manuscrit 201
264 - Pour donner des mots rétablis par conjecture / 265 - […] / 266 - Pour reformuler un îlot textuel 202
267 - Pour apporter une correction à des paroles rapportées / 268 - Pour rendre claires des paroles rapportées 203
269 - Pour commenter des paroles rapportées / 270 - [sic] / 271 - Quand un vers est trop long 204
272 - Pour donner les traits d’un mot / 273 - Pour donner la prononciation / 274 - Dans une notice bibliographique (s. l., s. d., s. é., s. p. ...) 205
275 - Dans une notice bibliographique (pseudonyme levé) 206
276 - Dans une notice bibliographique (document électronique) 207
277 - Règle typographique: le crochet ouvrant / 278 - Règle typographique: le crochet fermant 209
Chapitre 12 — Les chevrons / 279 - Pour signaler une place vide 211
Chapitre 13 — La barre oblique / 280 - Un symbole de division / 281 - Et/ou 213
282 - Pour rapprocher ou opposer deux termes / 283 - Pour présenter les éléments d’un ensemble / 284 - Pour noter de la poésie «au long» 214
285 - Dans une adresse Web / 286 - Dans des abréviations de la correspondance d’affaires 215
287 - Pour séparer les initiales d’identification 216
288 - Pour indiquer qu’il faut tourner une page / 289 - Pour préciser l’ordre des pages 217
290 - Règle typographique 218
Chapitre 14 — L’astérisque / 291 - Un appel de note 219
292 - Un renvoi à une entrée / 293 - L’astérisque et le souci de discrétion / 294 - Avant un énoncé asyntaxique, une expression ou une forme fautives 220
295 - Avant un h aspiré / 296 - Règle typographique 221
Bibliographie 223
Index 223
Résumé 249