Caramel mou
  • Éditeur québécois

«Adolescente, j’avais lu juste assez de romans Harlequin pour croire que c’était possible et juste trop pour me douter que cela n’arrivait que dans les livres. Toutefois, je tentais quand même de ne pas oublier le poids de mon baluchon de malheurs amoureux que je traînais sur mon cœur.»

Le soir de son premier rendez-vous amoureux, Emma voit mystérieusement le sang de ses veines se transformer en caramel mou. Dès lors, elle perçoit ses amants comme des friandises sucrées, mais qui lui laissent parfois un goût amer ou quelques caries. Avec sa bande de copines de l’organisme à but curatif, Les Naïves anonymes, elle cherche à comprendre la gent masculine et à trouver le bonbon avec qui elle se moulera enfin à la perfection. Et les hommes de sa vie se verront dès lors attribuer des noms de confiseries…

Des amours-bonbons

qui lui donneront parfois mal aux dents,

qui lui donneront parfois mal au cœur!

Les péripéties d’Emma sont racontées tout au long de ce livre fantaisiste et coloré. Car c’est avec une maîtrise remarquable de la langue française et de ses caprices que l’auteure tisse la toile des amants d’Emma.

Compléments