C'est pour mieux t'aimer, mon enfant
  • Éditeur québécois

Quand on enveloppa le petit corps pour l'emmener, la détective Maud Graham détourna le regard. Elle s'était penchée lentement sur le cadavre et l'avait longuement examiné avant d'être capable de parler.

L'enfant avait huit ans: il était assez vieux pour savoir qu'on ne suit pas un étranger. Comment le meurtrier l'avait-il entraîné dans cet endroit retiré? Il l'avait forcé. Ou l'enfant le connaissait. Ou le criminel était un habitué de ce genre de chasse.

Graham réprimait difficilement ses larmes et sa rage. Elle devait retrouver l'assassin. Jamais, non jamais, elle ne s'habituerait à la mort d'un enfant.